Rachat de soulte

Vous êtes propriétaire en indivision d’un bien immobilier ? Lors d’un divorce ou d’une succession, plusieurs personnes peuvent être propriétaires d’un même bien. Si l’un d’entre eux souhaite en acquérir la pleine propriété, il doit racheter les parts des autres indivisaires : c’est le rachat de soulte.

Demander un crédit immobilier et prêt hypothécaire

Qu’est-ce qu’un rachat de soulte

La soulte est une somme d’argent qui compense l’excédent de valeur dans un contrat d’échange ou de partage d’une indivision. Le rachat de soulte est une opération financière qui vous permet de racheter les parts des autres indivisaires pour devenir pleinement propriétaire du bien.

En d’autres termes, si plusieurs personnes sont propriétaires d’un même bien et que l’une d’entre elle souhaite le vendre, vous pouvez lui verser une somme d’argent (la soulte) pour devenir l’unique propriétaire du bien immobilier.

étude de votre projet

Dans quels cas faire un rachat de soulte ?

Divorce et rachat de soulte sont souvent associés. Pourtant, le rachat de soulte intervient également lors des successions qui concernent plusieurs héritiers.

Le cas de divorce ou séparation

Vous divorcez ou vous vous séparez de votre conjoint et l’un d’entre vous souhaite récupérer la pleine propriété d’un bien immobilier que vous avez en commun ? Pour devenir l’unique propriétaire dudit bien, l’un rachète les parts de l’autre : c’est le rachat de soulte.

Vous vous trouvez alors dans l’une de ces situations :

  • Vous procédez au rachat de soulte : vous rachetez la part de votre ex-conjoint, vous devenez l’unique propriétaire.
  • Vous percevez la soulte : votre part est rachetée, vous n’êtes plus propriétaire du bien.

Sans séparation

Le rachat de soulte peut intervenir hors séparation. C’est le cas par exemple lorsque le couple n’est plus en accord sur la gestion d’un bien en indivision. Si l’un des conjoints souhaite récupérer la pleine propriété via ce mode de financement, il devra obtenir l’accord de tous les indivisaires.

Cas de séparation (pacs)

Le rachat de soulte est envisageable pour la dissolution d’un PACS dans les mêmes conditions qu’un divorce. C’est également le cas des concubins qui sont co-propriétaires d’un bien immobilier.

Une succession, un héritage

Le rachat de soulte lors d’une succession ou d’un héritage est fréquent. Si vous héritez d’une belle maison à plusieurs et que vous voulez en faire votre résidence principale : vous devrez racheter les parts des autres héritiers.

Les parties doivent se mettre d’accord sur la valeur des parts (la soulte) à racheter. Comme pour les cas de divorce, le calcul sera réalisé par le notaire selon les prix du marché immobilier et des critères définis entre les co-propriétaires.

Pourquoi faire un rachat de soulte

Un rachat de soulte permet de devenir le propriétaire unique d’un bien immobilier jusque-là détenu par plusieurs personnes.

Récupération de la pleine propriété d’un bien dans le couple

Vous vous séparez de votre conjoint et vous voulez garder la possession d’un bien immobilier acquis ensemble ? Le rachat de soulte vous permet d’en récupérer la pleine propriété.

Rachat de soulte avant divorce

Le rachat de soulte avant divorce ne peut pas être officialisé. En attendant la décision de justice, les époux peuvent néanmoins se renseigner sur les démarches et contacter un notaire pour calculer le montant de la soulte.

Les taux bas qui facilitent le rachat de soulte

Les solutions de financement pour les opérations de rachat de soulte sont avantageuses. Avec des taux bas, vous pouvez facilement souscrire à un crédit immobilier attractif.

Qui gère le rachat de soulte dans un couple en divorce ?

Le rachat de soulte est acté par le notaire. Pour optimiser votre financement, vous pouvez faire appel à un cabinet spécialisé dans le rachat de crédit comme Master Finance.

Le notaire

Le notaire définit le montant de la soulte avec les co-propriétaires du bien commun et rédige l’acte liquidatif qui officialise le rachat.

Master Finance vous conseille

Nos experts de Master Finance vous accompagnent dans le rachat de soulte pour obtenir la meilleure solution de financement.

Guide de calcul de rachat de soulte

Le calcul de rachat de soulte

Estimer le prix de la soulte

Pour évaluer la valeur de la soulte, le notaire se base sur :

  • un accord à l’amiable entre les co-propriétaires actuels ;
  • une estimation faite par un professionnel (le notaire lui-même ou un agent immobilier).

Connaitre le montant de la soulte

Pour connaître le montant, le notaire s’appuiera sur les éléments indiqués dans l’acte de vente et le régime matrimonial (part de chacun, solution de financement, etc).

Prendre en compte le financement

  • Si le bien n’a pas été financé par crédit ou qu’il est remboursé :
    le calcul est fait au prorata des parts de chacun (par exemple, pour un bien acquis à 50/50 avec une valeur de rachat de 200 000€, la soulte sera de 100 000€).
  • Si le bien est financé par un crédit en cours :
    demandez à votre banque le tableau d’amortissement pour connaître la somme qu’il vous reste à rembourser. Le capital restant dû sera rajouté au calcul.

Rachat de votre crédit

Vous pouvez financer la soulte avec vos fonds propres ou solliciter un rachat de crédit.

Rachetez la soulte étape par étape

Pour financer votre rachat de soulte, vous devez passer par plusieurs étapes.

1/

Consultation avec un notaire obligatoire

Le notaire :

  • évalue le bien (parfois avec un agent immobilier) ;
  • détermine le montant de la soulte ;
  • formalise le rachat dans l’acte de licitation (équivalent du compromis de vente) ;
  • officialise le rachat et le versement de la soulte par acte notarié.

2/

Désolidariser votre emprunt immobilier commun

Si vous êtes bénéficiaire de la soulte, assurez-vous que le prêt immobilier souscrit en commun a bien été désolidarisé.

3/

Demandez un prêt immobilier

Un prêt immobilier vous aidera à financer votre rachat de soulte. L’établissement bancaire s’assurera de votre capacité d’emprunt pour assumer seul(e) cette nouvelle charge.

4/

Négociez le meilleur crédit pour racheter la soulte

Prenez le temps d’étudier le fonctionnement des banques et d’analyser les conditions de chacune ou bénéficiez des conseils de nos experts du crédit immobilier pour négocier le meilleur crédit.

Rachat de soulte et prêt hypothecaire

Un rachat de soulte peut se réaliser à l’aide d’un prêt immobilier (le plus fréquent) ou hypothécaire.

Le prêt hypothécaire

Avec un large financement, le prêt hypothécaire englobe plusieurs besoins en un seul crédit :

  • la soulte ;
  • des travaux ;
  • une trésorerie pour vos projets ;
  • une prestation compensatoire, etc.

Le prêt immobilier

Le prêt immobilier est plus accessible pour un rachat de soulte, parce qu’il ne suppose pas le financement intégral du bien.

Quels sont les frais engendrés par le rachat de soulte?

C’est une opération coûteuse qui comprend la soulte, mais aussi des frais annexes (notaire, droits de partage, pénalités de remboursement anticipé).

A qui incombe les frais de notaire ?

Les frais de notaire incombent à celui qui procède au rachat de soulte. Comptez environ 7 à 8% de la valeur nette du bien.

Quelles sont vos garanties pour votre rachat de soulte?

La plus commune est l’organisme de caution, pour lequel vous versez environ 1% du montant de l’emprunt. Si cette solution vous est refusée, vous pouvez passer par une autre solution, certes plus coûteuse : l’hypothèque.